Initiation yogique, voyage dans les profondeurs de l’âme ! 1/2

Initiation yogique, voyage dans les profondeurs de l’âme ! 1/2

Initiation yogique, voyage dans les profondeurs de l’âme ! (Partie 1/2)

Dans cet article hyper perso, je vais te conter mon voyage initiatique yogique dans les contrées de l’Inde. J’y raconte comment j’en suis arrivée au yoga et de comment j’ai couplé le tarot à ma pratique. J’explique l’enfer vécu dans ma tête pendant ma formation et pour finir j’y expose ce qu’il s’est passé, à nouveau, dans ma tête pour décider de devenir professeur de yoga. Voici la partie 1 sur 2 de cette longue story time riche en enseignement !

 

LE YOGA, C’EST QUOI ?

Version Old School

Des mecs en slibards qui font des postures bizarres de contorsionnistes de cirque
Version Instagram : des meufs en leggings (ou en slibards pour les moins frileuses) qui font des démonstrations de souplesse devant des lieux tous les plus insolites les uns que les autres et qui mettent dans leurs posts des citations inspirantes du style « Quand tu prends confiance en la confiance tu deviens confiant. » (Jean-Claude Vandamme ce génie).

 

 

Version fantasmée

Des gens hyper perchées et hyper souples qui réalisent des postures toutes plus indigestes les unes que les autres à minima 2h par jour (méditation non-incluse).

 

Version officielle

Yoga = union/communion « C’est l’union de la volonté humaine avec la volonté de Dieu, un équilibre de l’âme qui permet de regarder la vie sous tous ses aspects de façon paisible. Le principal but du yoga est d’enseigner les moyens par lesquels l’âme humaine peut être totalement unie avec l’Esprit Suprême qui imprègne l’univers, et ainsi permettre la libération finale. » Source : Bible du Yoga by BKS Iyengar.

 

Version plus simple

Une discipline qui permet d’accorder son souffle à ses mouvements. C’est aussi une philosophie de vie en mode peace qui te permet si on le souhaite de s’engager dans son propre chemin spirituel.

Version honnête

Un moyen d’avoir une activité physique en mode smooth même si t’es une chèvre en sport et une excuse pour te bouger le fion à méditer en collectivité parce que t’es un flemmard plutôt que de faire ça tout seul avec ton application Petit Bambou.

 

Qui va là ? Je médite pépouz et vous venez troubler ma tranquilité !

LA GENÈSE

Ma vision tronquée : le yoga ce sport de fragile

Quand tu fais du fitness, du cross-fit, de la boxe, de la musculation ou tout ce genre de sports violents pour le corps… le yoga tu le vois comme une petite session de stretching tranquille quoi. C’est mignonnet.
Et un jour (1er février 2019), sans que tu t’y attendes au détour d’un soulevé de terre beaucoup trop lourd PAF le lumbago !!! Immobilisée au sol par un flash-ball spécial muscu-faux pas, la sentence est sans appel : REPOS FORCÉ. No sport = dépression I NEED MY SQUAT ASS BITCH !

 

Remise en question : Pourquoi tu fais mal à ton corps ?

Passer de 4 à 6 sessions de sport par semaine à un 0 pointé, c’est un choc physique mais surtout psychologique. Le cul de Nicki Minaj ne s’est pas fait en une nuit ! Bon, sûrement avec plusieurs sessions de bistouris dans son cas mais je prône le naturel. My ass is real baby.

T’es dans ta jalousie, moi je suis dans ma twerk party

Après avoir fait un coaching Effet Chrysalide avec Charlotte de Silguy en 2018, qui a donné naissance au #TarotLEGO, voici une proposition de faire la formation pour devenir à mon tour coach Effet Chrysalide. Challenge Accepted. Je vais te la faire courte parce que ce n’est pas l’objet de l’article mais si t’es intéressé dis moi en commentaires pour que je rédige un article sur le sujet ou sinon tu as possibilité de te rendre aux prochains ateliers/conférences durant lesquels j’interviendrai aux côtés de Charlotte.
Après une session de travail sur ce lumbago, une question : Pourquoi tu fais mal à ton corps ?
Une processus de questionnement-réponse-réflexion engagé (à découvrir ultérieurement 😉
Et enfin une conclusion : Écouter son corps et le traiter avec douceur.

 

Une bonne décision : Faire du yoga

Ma salle de sport, mon temple

Elle propose des cours de yoga 2 fois par semaine avec 2 professeurs différentes et donc 2 approches différentes (1 dynamique, l’autre plus smooth). J’y allais donc religieusement. En m’étant mise à la méditation il y a peu, je me sentais comme un bisounours paisiblement posé sur un nuage. Paix.

 

EXPECTED > LE RÊVE YOGI INDIEN

Une rencontre et 2 rêves : Partir en Inde

En septembre 2018, j’ai rencontré Ophélie à un atelier sur le Féminin (cf article). On a bien accroché et on se voyait de temps en temps pour faire du yoga. C’est elle qui m’a suggéré de me mettre à la méditation et c’était vraiment bénéfique !
Puisque Ophélie rêvait de devenir prof de yoga, un jour (7 mars 2019) je lui demande où en est ce projet ?

« J’hésite entre 2 formations : 1 en France ou 1 en Inde. << elle m’envoie les liens >>
⁃ Vazi, si tu la fais en Inde, je viens avec toi.
⁃ Mais tu dis que c’est un sport de tapette…
⁃ Justement ça va être facile pour moi et si ça me permet de passer des vacances « utiles » en Inde c’est parfait !
⁃ Ok-ay…
⁃ Pense-y et dis-moi d’ici la semaine pro. »

La semaine pro, moi qui lui demande où elle en est du projet ?

« Alors, c’est good on va en Inde ?
⁃ Je sais pas.
⁃ Ok, le early bird finit dans 3 jours.
⁃ Wouha ok mais faut encore que je réfléchisse.
⁃ Bien, dans 3 jours décidée ou pas, moi j’y vais.
⁃ Mais tu veux même pas de devenir prof ?! »

C’est vrai, je ne voulais pas devenir professeur de yoga. J’y allais pour découvrir un pays qui me faisait envie depuis mon adolescence et aussi pour une ouverture spirituelle. En vérité, ce n’est pas une notion avec laquelle j’étais très familière et qui méritait d’être explorée.

 

Le choix de la formation ? C’est là-bas c’est tout.
Points validés :
⁃ Août
⁃ Inde
⁃ Établissement sérieux d’après Tripadvisor, Google, etc.

Le reste n’avait pas d’importance pour moi, c’était là-bas que je devais aller basta.
Est-ce bien sérieux comme manière de procéder ? Bof moyen j’avoue ahahah ! Mais là, c’est en mode XX Jugement « Sorry, Indian Jesus m’appelle ».

Un tirage de tarot révélateur de ce qui m’attendait

Je tiens à souligner que c’est très facile de se raconter des cracs et tourner les choses à son avantage lors de l’interprétation des cartes. Alors je vais commencer par la carte 2 et nous reviendrons après sur la carte 1 (objet de l’autopipotage d’interprétation) :

tarot yoga

2- Ce que va m’apporter cette formation : V l’Hierophant

Clairement, la transmission des enseignements yogiques et tout l’aspect sacré de cette discipline/art de vivre.
S’agissant d’une formation pour devenir professeur de yoga, de facto, on allait m’apprendre à enseigner.

 

3- Moi avant la formation : Reine de Coupes

Meuf dans la réceptivité et archi connectée à ses intuitions. Comme indiqué plus haut, j’ai checké les grandes lignes de la formation mais globalement j’y suis allée les yeux fermés, au flair !

 

4- Moi après la formation : As de Coupes

Donc si j’ai préféré regarder un seul aspect de cette carte : être dans l’amour, connectée à l’amour inconditionnel (genre Dieu, Soi, l’Univers, le monde, les gens), ce qui a été vrai.
Ainsi, j’avais un peu négligé la partie émotionnelle du trop plein d’émotions ! La madeleine ! Parce que oui j’ai pleuré comme un bébé (pendant et après).

 

5- Ce vers quoi je vais grâce à la formation : Roi de Bâtons

Alors là c’était pour le moins inattendu… De base, j’y vais pour me faire kiffer et me connecter au Divin (si, si, les ambitions). Au final, je me retrouve avec des opportunités de prendre le lead et d’entreprendre dans ce domaine ? WOW !

 

6- Conseil : X Roue de Fortune

Let’s go girl, il est temps de s’engager dans une nouvelle aventure, de tenter sa chance et activer la roue de la chance !

Mais c’est sans compter sur l’arrivée d’une carte avec laquelle je me suis racontée une belle histoire.
Nous t’écoutons Père Castor :

1- La formation yoga : XVIII Le Lune

Version édulcorée : Je vais réussir à me connecter davantage à mon intuition et à mon féminin sacré bla-bla-bla-bla.

Version honnête : Tu vas angoisser ta race et vivre cette formation comme une thérapie psy violente.

C’est ainsi que commença mon épopée indienne pour une vida loca yogique !

 

REALITY > LE CAUCHEMAR YOGI INDIEN

Départ en Inde : 27 juillet 2019 – 1 date spéciale
En général, on souffle ses bougies, on mange du gâteau et on ouvre ses cadeaux gentiment.
Pour mes 33 ans, je m’offre l’Inde bébé.

 

On a passé quelques jours à Delhi pour faire les indispensables :
Jama Masjid, Delhi
Gurudwara Bangla Sahib गुरुद्वारा बंगला साहिब
Lotus Temple Auditorium
India Gate इंडिया गेट

Et puis on a fait une excursion au Taj Mahal (mon graal #larmesauxyeuxenarrivantlàbas) et Agra Fort आगरा का किला آگرہ قلعہ.

Inde

J’étais refaite, c’était le best cadeau ever qu’on pouvait m’offrir.

 

Le bootcamp peut commencer : arrivée à l’école

Je sais pas toi mais personnellement je dors avec 4 oreillers et j’ai un immense tableau de Marie-Antoinette au dessus de mon lit. Alors comment te dire que le dépaysement met direct dans l’ambiance : le sommier en planche de bois et l’oreiller aussi fin qu’une feuille de papier cigarette. Ici, c’est pas le Club Med !

 

Le service militaire spirituel : un mélange entre discipline et philosophie

C’est une formation intensive en vinyasa yoga de 200h sur 4 semaines. Donc c’est boulot-boulot 6 jours sur 7. Le mercredi était le jour de relâche.
Voici le programme d’une journée type durant la 1ère semaine :
6h30 – Pratique du yoga
8h30 – Petit déjeuner
10h30 – Asana clinic
13h00 – Déjeuner
16h30 – Philosophie
18h00 – Chant ou toute autre aventure spirituelle
19h30 – Dîner
Autant te dire qu’à 21h30-22h00 max, je tapais le roupillon DIRECT !

Au fur et à mesure des semaines, le créneau d’asana clinic était remplacé par des sessions où nous prenions le rôle du professeur pour nous entrainer à enseigner les postures de yoga sur nos camarades.

Mon amie Miora a raconté chaque semaine en détails. Si vous voulez en savoir encore plus sur ce stage, je vous invite à visiter son blog PandiPandaYoga.

 

RÉCIT D’UNE ANGOISSÉE DE HAUT LEVEL

« L’enfer c’est les autres » qu’il disait Sartre FAUX « L’enfer c’est toi seul ! »

Avant de partir, j’avais annoncé la couleur : je ne suis pas là pour me faire des amis, c’est pas la colonie de vacances, je suis là pour une formation, un diplôme, c’est du sérieux.
Et effectivement très vite, à la fin de la première semaine quand il a fallu commencer à « teacher » aux autres, je devenais livide, pétrifiée, angoissée.

Pourquoi ?

Surtout pourquoi se mettre la pression à ce point là ? Alors qu’à la base j’étais en mode c’est un sport de tapette et je m’en tamponne le coquillart de devenir professeur de yoga.
Probablement parce que très rapidement j’ai pris le yoga et tout ce qu’il y a autour très au sérieux. Additionné à cela mon obsession irrépressible de créativité, d’entertainment et de bonne humeur.
Il fallait que j’arrive à m’approprier la discipline pour la retranscrire avec ma touche personnelle.
Pendant que certains s’attachaient à maîtriser techniquement les postures, moi j’ajoutais le « je ne sais quoi » qui ferait que les gens :

  1. Passeront un bon moment
  2. Se sentiront considérés
  3. Se souviendront de moi parce que c’était différent
moi écrabouillant nunu
 Moi écrabouillant ma camarade pour l’aider à se détendre

Aspirée par le mental : impossible de méditer

Je ne sais pas trop comment cela se passe dans la tête des gens mais dans la mienne c’est le festival de neurones en activité. C’est un flow de pensées continu, incessant et irrépressible.

  • Se poser 1 000 000 de questions sur tout et rien. Ex : Pourquoi cette personne ne regarde jamais dans les yeux ? Est-ce que j’ai mal réagit à tel moment ? Est-ce que j’avais tort quand j’ai défendu mordicus tel sujet ? Pourquoi on est les seules à avoir eu autant de bestioles dans notre piaule : 1 souris, 1 énorme araignée, des insectes en tout genre ? Pourquoi cette personne est si gentille puis d’un coup aussi froide ? C’est quoi le lien entre le fait que j’arrive pas telle posture et avec ce qui se passe dans ma vie ? Pourquoi faut-il forcément parler pour se faire comprendre clairement ? Pourquoi il y a eu une inondation ? Est-ce que parce que j’ai un trop pleins d’émotions et pouf ça déborde de partout dans le monde ? Pourquoi x3 ? #fatiguant.
  • Créer des scénarios possibles sur des sujets qui ont un rapport de près ou de loin avec ce qu’on apprend.
  • Vouloir inventer des façons d’aborder les gens ou les asanas de manières différentes.
  • Imaginer des blagues pour accompagner les postures.
  • Essayer de faire des phrases en anglais dans sa tête pour pouvoir les dire à haute voix plus tard et puis finalement ne rien dire parce que ça aurait manqué de réactivité/spontanéité dans la vraie vie !

 

Sur 4 semaines, j’ai été « capable » de méditer 1 semaine : la dernière et à compter du jour où j’ai passé l’examen final. Le marketing occidental nous pousse à nous lancer dans la méditation pour calmer notre mental. Or si celui-ci est en vrac c’est très compliqué d’y arriver.

D’ailleurs Iyengar dit :

« Contrairement à ce que de nombreux professeurs tentent de vous apprendre, la méditation ne va pas supprimer le stress. La méditation n’est possible que lorsqu’on est déjà parvenu à un état déterminé, « dépourvu de stress ». Pour être sans stress, le cerveau doit déjà être calme et décontracté. En apprenant à détendre le cerveau, on peut commencer à éliminer le stress. »

« Vous ne devez pas penser que la seule pratique de la méditation va éliminer le stress. Ce n’est qu’en apprenant à détendre le cerveau que l’on peut éliminer le stress. […] Bien des gens pensent que la méditation est une méthode qui permet de libérer le stress. Dans le yoga, il faut s’occuper du stress avant de réellement pouvoir commencer à méditer. »

 

Le yogi ne rêve pas, il dort. Le yogi vit ses rêves éveillé

Iyengar dit :

« Un sommeil sans rêves, profond et régénérateur mérite d’être souhaité. Les yogis ne rêvent pas. Ils sont soit dans le sommeil, soit éveillés. […] Comme l’esprit et les sens sont au repos, il existe un état de vacuité négatif, une sensation de vide ou d’absence. […] Le but de l’étudiant en yoga est de transformer cela en un état positif pendant qu’il est éveillé. […] Le sommeil prend et paisible, que l’on expérimente tout en étant éveillé et alerte, est appelé samadhi. »

L’angoissée ne rêve pas, elle cauchemarde

Chaque nuit, un rêve différent (plus communément appelé cauchemar) avec sûrement un message dedans… Voici l’un d’entre eux #collector :
On avait acheté (avec je ne sais qui ou une entreprise) une énorme piscine dans un bâtiment et il y avait un gros requin dedans + 4 portes au fond de la piscine avec des pièces. La piscine avait l’air profonde.
Je plonge, il fait noir mais j’entre dans une des pièces rien. En route pour une 2ème pièce, il y a un paquet blanc ou un mouchoir et ça sent les toilettes. Je remonte car mais ça fait peur de se dire que je peux tomber nez à nez avec le requin blanc et que je ne sais pas où il est.
En sortant de la piscine, je me dis c’est bizarre de ne pas l’avoir croisé. Je demande à quelqu’un de m’aider pour soulever la grosse bâche au dessus de la piscine et là le choc : le requin était bien dedans il était ÉNORME, il faisait toute la taille de la piscine !!! Pourquoi je ne l’ai pas croisé ? En quel honneur n’ai-je rien trouvé dans les pièces ? Pour quelle raison ce requin ?

Proposition du site https://interpretation-reve.fr/dictionnaire-reve-R/requin.htm
« Rêver de requin, représente un sentiment de colère et de brutalité, vous vivez une période où vous subissez, et on vous domine, ou alors vous vous sentez menacé. » True
« Rêver de requin blanc, vous recevrez une nouvelle funeste. » True, quelques jours après une de nos camarades perdait un proche.

 

Ton tapis, le miroir de ta vie

Ce qui se passe sur le tapis est le reflet de ce qui se passe dans ta vie. Si tu es en harmonie avec celle-ci tu trouveras l’harmonie dans tes asanas. On apprend qu’un asana réussi c’est un asana dans lequel on trouve CONFORT et STABILITÉ le tout harmoniser par son souffle.

Moi à 6h30 sur le tapis après une nuit agitée #fraicheur

Fun facts : les blocages qu’on se créé soi-même

Depuis toujours, je suis persuadée que mon corps est trop gros et trop lourd. De facto, lorsqu’arrive les postures d’équilibre où il faut soulever son corps à la force des bras, j’en étais incapable. Persuadée que « Bah oui normale, mon corps n’est pas fait pour ça, je suis trop fat ». Quand une camarade me dit « Ne dis pas ça, tu es solide, sportive et tu as suffisamment de force pour faire ces postures » puis que mon professeur me voyant peiner à monter en headstand insiste sur « Tu as la technique, les abdominaux, les muscles des fessiers et des cuisses suffisamment contractés, tu as l’équilibre aussi. Tu as tout ce qu’il faut pour réussir la posture. Ce qui bloque, c’est dans ta tête »

D’ailleurs, le jour de l’examen c’est une posture qui était dans mon flow : j’ai complètement oublié de la faire !!!! Durant mon coaching avec Charlotte Desilguy (dont j’ai parlé au début), on avait bossé une vibration intitulée « la tyrannie de la tête sur le corps » et notre conclusion était « laisser le corps diriger la tête »… Coïncidence ? Est-ce que tout ceci a un sens ?

 

La suite très vite ! On parle du yoga comme philosophie de vie, de mon rituel tarot-yoga pendant la formation, de comment je suis devenue prof et surtout à la révélation de mes prochains projets ! (Je te spoile direct : ça t’intéresser de ouf et ça se passera sur Instagram).

La bise !

Oraclinzel Professor

6 thoughts on “Initiation yogique, voyage dans les profondeurs de l’âme ! 1/2

    1. Merci 😊 🙏
      En chier ça faisait partie du processus à priori et ça remet les pieds sur terre 😅
      Ça arrive très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top