🧑‍🎹 YOULIE DESSINE 🧑‍🎹 TAROT CREATOR INTERVIEW

PARTIE 1 : Interview classique de Youlie

1- Qui es-tu ?

Tu fais quoi dans la vie ? Je suis illustratrice avec une petite fichette d’artiste-auteur qui me rend toute fiĂšre. J’adore dĂ©gainer mon attestation URSSAF Ă  la billetterie des musĂ©es, ça me fait le mĂȘme effet quand ma boulangĂšre m’appelle par mon prĂ©nom et me demande si je prends 1 craquante et 1 sĂ©same comme d’habitude devant tous les anonymes qui font la queue.

T’es d’oĂč ? Pontault-Combault-Paris-Melun.

C’est quoi tes passions ? Elles changent tout le temps sauf dessiner et le bleu #0000ff. Sinon en ce moment j’adore cuisiner des oeufs pochĂ©s dans des demi-poires avec mon vitaliseur et les manger avec une baguette craquante devant Fleabag les jours pairs, et une baguette sĂ©same devant The Marvelous mrs maisel les jours impairs. Faire du paddle sur la Seine en Ă©coutant les ragots sur les chemins de halage parce que l’acoustique y est dingue. Et lire Ariol avec ma fille dans son lit avec un verre de vin.

2- Quand a commencĂ© ton histoire avec l’illustration ?

J’ai commencĂ© Ă  dessiner comme tout le monde dĂšs que j’ai pu tenir un crayon et barbouiller n’importe quelle surface accessible, puis aller au coin, et me dire que ce serait mon prochain spot Ă  colorier. AprĂšs ma maman Ă©tait illustratrice et mon papa directeur de crĂ©ation. Du coup j’avais tout le matos Ă  la maison. J’ai toujours Ă©tĂ© entourĂ©e d’exemples extraordinaires, qui m’inspirent et me poussent Ă  progresser encore maintenant. Mon papa dĂ©fonce dans l’urban sketching et l’osso bucco, ma maman dans les portraits et les gratins de courgettes, mon petit frĂšre en philo, gaming et Nutella, mon mec en lĂ©go, foot sans ligaments croisĂ©s et nettoyage de coins. Je peux ajouter un paragraphe sur mes gosses et un autre sur mes amis ? Aujourd’hui j’ai dĂ©laissĂ© mes petits feutres pour ma cintiq parce que je vais plus vite et y’a pas pomme Z dans la vraie vie. Je ne sais mĂȘme plus faire un dessin correct en tradi. C’est honteux.

3- Quel est ton lien au tarot ?

Comme beaucoup d’illustrateurs, j’ai Ă©tĂ© trĂšs vite attirĂ©e par la richesse picturale des tarots. Les Ă©tudier offre une bonne leçon de composition, d’iconographie, d’enluminure, de symbolique, des diffĂ©rents mouvements dans l’histoire de l’art, 
 Il m’arrive de me tirer les cartes quand je suis en manque d’inspiration ou avec les copains pour refaire le monde. Dans Tarot, la base ! c’est le premier jeu que j’illustre intĂ©gralement. J’ai surtout travaillĂ© sur des oracles auparavant.

4- Peux-tu nous parler de ton travail sur Tarot, la base ! ?

Un beau matin (mais je crois que c’était un moche aprĂšs midi en rĂ©alitĂ©) Lama, Ă©ditrice chez First me passe un petit coup de fil pour prendre ma tempĂ©rature sur une idĂ©e de projet de livre bien bien perchĂ© sur le tarot. J’ai fait exploser le mercure avec mon oui !

Au dĂ©part, le livre s’intitulait COMMENT TOMBER DANS LA MARMITE DU TAROLOGUE SANS SE BRÛLER LES FESSES ? T’imagine mon excitation.

J’ai toujours pas compris pourquoi il faut lisser les titres pour les commerciaux missionnĂ©s pour vendre les projets auprĂšs des distribs.

Quand ma grand-mĂšre m’a dit qu’elle dĂ©testait le titre que j’avais choisi pour ma fille Ă  sa naissance je lui ai simplement rĂ©pondu d’aller se faire cuire le cul (et puis notre guide n’existait pas encore, la pauvre). Mais j’aime la simplicitĂ© de Tarot, la base ! Parce qu’on sait tous que la base, c’est le cul. Et puis feu notre titre est passĂ© enflammer l’arriĂšre. Ça va.

Pour finir de me faire rougir de plaisir, j’ai eu l’opportunitĂ© de prendre la direction artistique de la maquette en plus des illustrations. Je me suis inspirĂ©e des cadres romans des enluminures du XVe siĂšcle que je collectionne pour crĂ©er la maquette
 Je dĂ©conne c’est surtout une trend Pinterest #graphicdesignlayout.

Mais true story de la palette de couleur : Ma fille a laissĂ© des feutres trainer sur mon bureau, et j’ai trouvĂ© que l’association de ces couleurs Ă©tait parfaite pour notre projet.

Ma carte pref Ă  illustrer : la toute premiĂšre :

Le fou

La plus relou : La tempérance.

Je déteste le yin et le yang.

4- Imagine, je suis le gĂ©nie de la lampe et je peux t’accorder 3 voeux. Que demandes-tu ?

1/ Je reviens à l’ñge de 14 ans avec mon esprit actuel. Et je nique le monde. Mais avec bienveillance on s’entend.

2/ Quand je touche mes 2 genoux en croisant les bras, je peux arrĂȘter le temps et me mouvoir dans un monde figĂ©. Sans vieillir. Et quand je touche mes deux oreilles en croisant les bras ça se remet en route.

3/ Pouvoir faire pomme Z dans la vraie vie.

5- Quels sont les prochains projets ?

Plein plein plein

– Une collection bien ringarde en cours en collab avec ma Charlie et June

– Continuer Ă  alimenter mon Draw up sur @drawupcomedyclub

– Un marchĂ© de l’art au ThĂ©Ăątre SĂ©nart le 2 dĂ©cembre

– Une carte de mon Melun format A0 Ă  colorier pour tous les Ă©lĂšves de la ville

– Un nouvel album chez GlĂ©nat pour 2024 mais je ne peux pas en parler

– Des commandes Ă©ditoriales encore secrĂštes.

Un gratin de chou fleur avec un demi litre de béchamel dans mon four

PARTIE 2 – INTERVIEW PAR LE TAROT DE YOULIE

“J’ai fait le tirage avec les majeurs uniquement.

Parce que c’est mon doigt prĂ©fĂ©rĂ©.”

1- Quelle illustratrice es-tu ? XXI – Le Monde Ă  l’envers

C’est Ă©vident, je suis une reusta de l’illu dans mes rĂȘves.

Audrey is speaking : Atteindre l’accomplissement absolu que suggĂšre la carte du Monde est quasi mission impossible sauf si on dĂ©cide de se retirer du game. En effet, tant par les compĂ©tences techniques que les influences qui nourrissent la pratique d’un·e artiste/illustrateur·ice… Ce “Monde” est en constante Ă©volution ! Alors, il est bien normal que les pratiquant·es de cet art le soient Ă©galement 👉 en Ă©volution (tu suis ?)

On comprend donc que la formule “artiste accomplie” sonnerait moins comme un compliment – mĂȘme si ça reste quand mĂȘme un peu le cas ici prĂ©sent 😉 – que “artiste Ă  ça đŸ€ d’ĂȘtre accomplie mais qui pourra jamais l’ĂȘtre vu qu’il·elle reste pas sur ses lauriers et que chaque accomplissement sera encore plus accompli que le mot accompli” (tu vois oĂč on veut en venir ?)

Fun fact : Youlie nous a confiĂ© que lorsqu’elle livre un projet pour validation, dans sa version suivante, il n’est pas rare qu’elle apporte des modifications supplĂ©mentaires car elle voit tous les “dĂ©fauts”. Elle peaufine, surpeaufine jusqu’au rendu parfait. Or quel projet peut vraiment ĂȘtre parfait ? (le saucisson ?) On imagine que les raisons qui l’empĂȘche de TOUJOURS revenir sur ses projets jusqu’Ă  la version parfaite sont le temps, probablement la tune et son besoin irrĂ©pressible de passer au projet suivant ! (le gratin de chou-fleur du coup ?)

2- Quelle est ta plus grande qualitĂ© ? XIV – La TempĂ©rance

Clairement transvaser le vin du cubi Roche Mazet dans une carafe pour faire genre, c’est ma plus grande qualitĂ©.

Audrey is speaking : (parenthĂšse) C’est marrant que cette carte sorte sur cet emplacement alors que juste avant elle nous a dit que c’est celle qu’elle a le moins aimĂ© rĂ©aliser (illustration).

Sa plus grande qualitĂ© c’est de rĂ©ussir Ă  accorder 2 Ă©lĂ©ments qui semblent contraires : le Yin et le Yang (ici reprĂ©sentĂ©s avec ce·tte Kung-Futiste/TaĂŻchiste). Elle joue des complĂ©mentaritĂ©s (couleurs, textures, formes, concepts, etc.) pour crĂ©er une harmonie et apaiser les coeurs. En l’occurence, beaucoup le mien pendant ce projet. Ahahah. 😂 Dans mon interview, je vous avais parlĂ© de mon problĂšme d’accord avec les couleurs et ma pression intĂ©rieure pour trouver celles idĂ©ales. Eh bien, c’est tout en douceur que Youlie a Ă©tĂ© force de proposition et a offert la composition qui puisse satisfaire tout le monde !

Dans son travail, on imagine la pression et les Ă©paules/le talent qui faut pour rĂ©pondre aux dĂ©siratas de tout le monde : le brief de l’auteur·ice, de la maison d’Ă©dition, les contraintes techniques et ses propres prĂ©fĂ©rences. La TempĂ©rance souligne son caractĂšre apaisant, porteur de solutions et sa rĂ©silience au compromis.

3- Quelle est ta vision du tarot ? XXI – Le Monde Ă  l’envers

La mĂȘme que j’ai de moi on dirait. Et myope avec un poil d’astigmatie.

Audrey is speaking : Ahahah trÚs drÎle cette interprétation et pleine de sens ! Décortiquons :

“La myopie est un trouble de la vue qui se traduit par une vision floue de loin et nette de prĂšs” C’est Ă  la fois drĂŽle et intelligent de regarder la dĂ©finition de la myopie pour dĂ©crire le tarot ! N’est-il pas vrai que les personnes ne connaissant rien de notre discipline la trouve quelque peu obscure ? Un gloubiboulga de croyances et autres mystĂšres un peu flou justement ? Bah carrĂ©ment mĂȘme ! Voyons plutĂŽt, qu’en est-il de l’astigmatisme ?

“L’astigmatisme est un problĂšme oculaire dans lequel la vision est dĂ©formĂ©e, car la cornĂ©e possĂšde une courbure irrĂ©guliĂšre.” L’univers impitoyable du tarot qui met tout le monde dans le mĂȘme panier ou encore l’influence des croyances personnelles qui en font un monde inatteignable peut-ĂȘtre ? Ce qu’il y a de certains c’est qu’on a jamais finit d’apprendre sur le tarot !

Maintenant, si on reprend la logique d’interprĂ©tation que cette mĂȘme carte tombĂ©e pour la dĂ©crire en tant qu’illustratice, on peut Ă©galement dire que < bien que la carte du Monde puisse ĂȘtre le goal du tarot > s’accomplir pleinement est illusoire car temporaire. L’Ă©volution, la progression (vis Ă  vis de soi hein on est pas lĂ  pour se comparer) ne serait-il le vrai but du tarot ? Quand tu finis la comprĂ©hension et donc l’intĂ©gration d’un sujet, tu passes au suivant… Une nouvelle aventure avec le Fou !

< Pour celleux qui ont le livre, je vous invite grandement Ă  prendre connaissance de la page avec le Taropoly car cela parle justement de ce chemin d’Ă©volution personnelle auquel on fait rĂ©fĂ©rence ici. >

En se mettant Ă  la place de Youlie et sa condition d’illustratrice, on imagine bien que terminer un tarot ouvre la porte vers un nouveau ! Tant d’univers Ă  crĂ©er ! Tant d’idĂ©es Ă  illustrer ! “Les idĂ©es appellant les idĂ©es !

Et en mĂȘme temps, on pourrait nuancer et dire que le tarot manque de projets vraiment aboutis ?

4- Qu’est-ce que tes crĂ©ations apportent de plus que les autres ? XIX – Le Soleil

Tu crois qu’elles restent dans la rĂ©tine si tu les regardes trop longtemps ?

Audrey is speaking : Je vous avais dit qu’elle Ă©tait incroyable. 😂 La formule “rester dans la rĂ©tine” est gĂ©niale.

On remarque ses crĂ©ations ! Elles sont Ă  la fois joyeuses et flamboyantes ! C’est vraiment l’archĂ©type de l’artiste qui s’Ă©clate, embarque son public dans ses dĂ©lires et dont on se souvient.

Beaucoup d’entre vous on dit que la mise en page du livre Ă©tait hyper satisfaisante. Ça fait partie des attributs d’un Soleil, rendre les gens heureux·ses !

Fun fact : Initialement dans le brief j’avais demandĂ© une fusion entre un Troll (la joie, l’enfance) et Beyonce (la flamboyance) or vous remarquez que le concept du Troll a disparu Ă  la fin.

Planche du brief pour l’illustration de la carte du Soleil dans Tarot, la base !

Vous vous demandez peut-ĂȘtre pourquoi ? Moi-mĂȘme je ne sais pas. Mais mon hypothĂšse est qu’on avait dĂ©jĂ  mis pas mal de figures enfantines ailleurs et qu’il fallait rester sur un public adulte.

Vous vous demandez peut-ĂȘtre pourquoi j’ai acceptĂ© sans broncher ? Car j’ai trouvĂ© intĂ©ressant que cela soit cette partie lĂ  du brief (queen cĂ©leste au micro) qui ressorte et (me) donne le courage de “briller” (sans toujours faire l’enfant attardĂ©e).

PARTIE 3 – TON AVIS SUR LE TRAVAIL D’ORACLINZEL

J’aime pas les gens qui se prennent au sĂ©rieux, qui n’aiment pas le violet et photoshop, qui ne regardent pas de dessins animĂ©s, et qui boudent quand j’oublie de leur rĂ©pondre. Alors Ă  ton avis, c’est quoi mon avis sur Bibi ? 

Retrouve Youlie ici :

Instagram @youliegram et @drawupcomedyclub

Site internet https://www.youliedessine.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =