🕯 MIDNIGHT OMEN 🕯 TAROT READER INTERVIEW

🕯 MIDNIGHT OMEN 🕯 TAROT READER INTERVIEW

Je te présente Lucas aka Midnight Omen. Un mec sympa croisé sur Instagram et IRL au Tarot Festival qui partage son pain avec les Saints mais qui n’hésitera pas à boire ton sang et te faire cracher des limaces si tu l’embêtes. -Nan alors pas du tout- Pardon je vis dans une fiction-

Je la refais.

Lucas c’est le Dumbledore sexy de notre époque. Il est cartomancien, sorcier catholique, à la tête du groupe Facebook des Dévots de Saint Expedit et créateur du (futur) oracle des Saints. Le côté sympa n’avait rien de fictionnel, le mec partage avec joie ses connaissances pour notre plus grand plaisir. S’il inclut le tarot psychologique dans sa pratique pour moderniser l’approche, son dada c’est le divinatoire ! Par ailleurs, il a des compétences en hoodoo alors sors la poupée de ton ex qu’il se charge de son compte. -Alors pas du tout non plus, ma fibre Spielberf , avec un F comme Fake, a repris le dessus.

Je te laisse en bonne compagnie pour découvrir Lucas ! Bonne lecture !

L’interview se décompose en 3 parties :
1- Une interview classique : Le tarologue répond à des questions de présentation.
2- Une interview avec le Tarot : À travers un tirage, le Tarot présentera le tarologue qui commentera les cartes. 😉
3- L’interviewé donne son avis sur mon travail !

1- INTERVIEW CLASSIQUE DE LUCAS

🔥 BG ALERT 🔥 La légende raconte que tous les saints se battaient pour lui rendre service

Qui es-tu ?

Je suis Lucas alias Midnight Omen sur les réseaux. Originaire de Saint-Etienne d’où un accent qui en a fait tiquer plus d’un (non non je ne suis pas québécois 🙃).

Dans la vie moldue je suis animateur en EHPAD. J’ai toujours travaillé auprès des personnes âgées/fragilisées, c’est un domaine qui m’enrichit par beaucoup d’aspects.

J’ai aussi pour passion de modifier, retoucher et crafter des jeux de tarots et d’oracles.

J’en suis à un moment de ma vie où je me sens bien à ma place, professionnellement, psychologiquement et personnellement. En mode « bien dans mon corps, ma tête » et autres ✊

Depuis quand pratiques-tu le Tarot ?

J’ai commencé à m’intéresser au tarot vers 15 ans. Ma grand-mère était très sensible à l’occulte : elle se faisait tirer les cartes, faisait un peu de divination avec du plomb fondu, faisait brûler de l’encens… D’une certaine façon c’est elle qui m’a poussé dans la marmite !

J’ai attaqué la cartomancie avec un petit kit tout pourri dégotté sur Amazon. Et à partir de là j’ai commencé à tirer les cartes. Je me rappelle encore d’avoir une petite liste que je consultais quand je n’étais pas sûr… J’ai développé cet art, car pour moi c’est un art à part entière, en faisant des tirages à mes proches, au lycée, à des inconnus sur des forums obscurs, et même à des fêtes de centre social ou de village.

Puis j’ai erré un peu. J’avais l’impression de ne pas comprendre les cartes. MAIS ! Plot twist, j’ai découvert le premier livre d’Emmanuelle Iger qui venait de sortir et une toute autre façon de voir le tarot s’est offerte à moi. Et j’ai enchainé avec lectures diverses, formations et pratiques plus loufoques les unes que les autres.

De quelle façon tu travailles avec le Tarot ?

Je pratique le tarot dans un contexte occulte et divinatoire. J’ai inclus une part de tarot psychologique pour moderniser ça et ne pas juste donner bêtement des prédictions. Je me sers principalement des cartes pour mes consultations en présentiel ou distanciel. Mais aussi pour communiquer avec les esprits, les saints (on va y revenir 🧿) et dans des rituels, dans la pratique du Hoodoo, une magie originaire des États-Unis.

Il m’arrive d’utiliser le tarot pour m’inspirer, me conseiller rapidement mais je ne me tire pas les cartes pour moi. Ça ne fonctionne tout simplement pas quand je le fais pour moi, alors je m’en remets à d’autres tarologues. C’est clair que le tarot s’inclus dans quasiment toutes mes passions, et c’est une source d’inspiration exceptionnelle. J’ai pu par exemple cuisiner une salade inspirée de l’Impératrice (avec le livre de Sasha Graham Tarot Diva que je vous recommande) ou même tenter de retrouver des gens disparus dans des cold-case pour m’exercer… Je vous l’ai dit, inépuisable !

TDM (Tarot de Marseille) ou RWS (Rider Waite Smith) ?

Team RWS sans hésiter. Je porte beaucoup d’affection au TDM mais je suis quelqu’un de simple et qui va droit au but. Je n’aime pas plonger à fond dans les chiffres, la symbolique profonde, l’alchimie etc. Le Rider est plus clair, beaucoup plus développé. Je lis d’ailleurs sans peur ni honte mes TDM en leur appliquant les significations du RWS. Parce que je fais ce que je veux !

Quel est ton Tarot préféré ?

Alors mon top 3 :

Albano Waite

Je l’adore par ses couleurs flash/trip sous acide. Son dos est superbe aussi. C’est une énième variante du RWS classique mais il a une énergie très particulière.

C’est mon partner in crime. Toujours avec moi. Finalement parce qu’il doit me ressembler un peu.

Une face sobre mais un fond coloré.

— Yo, ici Audrey — Me suis amusée à regarder les commentaires Amazon et j’ai retrouvé celui de Lucas 😂 Il l’a laissé en 2017. Voilà voilà — Mission espionnage terminée — 🦹‍♀️

Penny Dreadful Tarot

Un magnifique tarot. Il ne monte pas à la première place car d’une part car il n’a pas les mineures illustrée et d’autre part sa qualité est nulle. Tellement que j’ai dû le scanner, le nettoyer, le recoloriser et le faire réimprimer avec une meilleure qualité.

Très sombre, très épuré, il est assez déstabilisant. Je ne le conseillerai pas à des débutants. Si on va au delà  de ses défauts, on plonge dans un univers noir, dangereux, séduisant. Il a une énergie très « Diable ».

Tarot de Besançon 1JJ

Mon petit doudou. C’est un classique Grimaud de Marseille à la différence qu’il comporte Junon et Jupiter à la malice de la Papesse et du Pape. C’est un tarot m très ancien qui date de 1845 et que j’ai dégotté a peine 20 euros sur Leboncoin. Il dormait au fond d’un tiroir…

Il a un charme fou. La personne qui le possédait à l’origine à écrit des petits mots clés au crayon ou à la plume et c’est trop mims. Le dos est rouge/brun et j’adore cette couleur. Le tout est très passé, très ancien. Rien que l’odeur est irrésistible !

Quelle est ta carte préférée ?

Ma carte préférée est le fameux, l’astucieux, le superbe Bateleur !

C’est l’une de mes cartes décisionnaires avec la Grande Prêtresse et la Mort : si elles ne me plaisent je n’achète pas le tarot.

Le Bateleur est le beeeest. Il maîtrise ce qu’il fait, et si il ne connait pas, il invente, il triche et ne nous fait voir que ce qu’il souhaite.

J’adore

Quel est ton oracle préféré ?

Mon best de chez best c’est le Psycards Oracle. C’est un jeu de 40 cartes inspiré des archétypes de Jung. Ça je n’y comprends rien, mais je me sers des cartes avec beaucoup d’efficacité. Il est très beau, l’imagerie est joliement classique et ce deck s’exprime assez cash. Il ne s’embarrasse pas d’artifices.

Tout ce que j’aime chez un oracle. 

Ci-dessous live dans lequel Lucas présente sa collection de jeux :

Quel est ton saint préféré ? (Dis-nous à quel saint nous vouer ???)

Si je dois me vouer à un Saint, par définition, c’est Saint Expedit que j’appelle à la rescousse.

J’ai le défaut d’être né procrastinateur. Et c’est le saint des causes pressées, donc de ce qui ne doit pas être remis au lendemain. On est aux antipodes alors il m’aide beaucoup 😝

C’est l’un des esprits avec lequel j’ai le lien le plus développé dans ma team spirituelle.

Peux-tu nous parler plus en détail de ton oracle des saints ?

Comme je le disais précédemment, j’ai appris à modifier, retoucher et créer des tarots et oracles.

Dans le même temps, j’ai toujours voulu coupler mon travail avec les saints et les cartes.

Donc je me suis fait deux constats :

Aucun de ceux disponibles ne me plaisait. Trop laid, incomplet, manquant de fond…

Et je souhaitais en avoir un ressemblant aux vieilles cartes de prières.

Comme on dit, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, alors je me suis attelé à la tâche. Pendant plusieurs mois j’ai traqué les plus belles images et ait donné vie à l’oracle de mes rêves.

Et j’ai partagé mon travail sur les réseaux. Je passerai les détails mais il a tellement plu que j’ai envisagé un temps de le commercialiser.

SAUF que, entre temps j’ai découvert le principe du droit d’auteur et les images n’étant pas libres c’était direction prison. J’exagère mais quand même c’était pas très malin de ma part…

Un peu démoralisé par tout ça, j’ai gardé mon jeu pour moi jusqu’à ce qu’une illustratrice (@elsa_inkee) pratiquant également le Hoodoo me contacte. Elle était si enthousiasmée par le projet qu’elle s’est proposée de dessiner les cartes. Comme ça…

Plus de problème de droits d’auteur !

Nous menons de front notre projet et espérons le faire publier l’année prochaine.

2 – INTERVIEW DE LUCAS

Lui : As de Coupes

Je suis quelqu’un de sensible. J’ai tendance à me laisser submerger par l’émotion. J’ai parfois du mal à faire face à cette vague. La mienne comme celle des autres.

J’ai aussi tendance à toujours me positionner de façon à « réapprendre » continuellement.

Sa force : 9 d’Épées

Ma force est mon anxiété, les soucis que je me fais. Ça me permet de décortiquer un tirage ou une situation pour bien m’y préparer. Quand je suis flippé par l’inconnu, j’anticipe, et je suis plus prudent.

Sa vision du tarot : XI La Justice

Ma vision du tarot est claire. J’ai beau être spirituel, je suis conscient que ce c’est pas un cadeau transmis par je ne sais quelle divinité.

Que c’est l’un des nombreux outils qui existe pour nous connecter à nous même, aux autres, et pourquoi pas aux Dieux, mais que c’est avant tout un simple jeu de cartes.

Je vois également dans la Justice ma capacité à gérer la responsabilité. Le tarot est impactant. On se doit de le manier avec précaution car, si il peut aider, il peut aussi briser. 

J’essaye donc de garder ça a l’esprit dans ma pratique.

Ce qu’il apporte aux autres grâce le Tarot : 10 de Pentacles

J’apporte une transmission aux autres.

Par les tirages, j’apporte des informations, des conseils, parfois du soutien. Je transmet de l’énergie et les clés pour avancer dans l’avenir.

Comment il travaille avec l’autre : As de Bâtons

Je travaille de manière… Énergique ?!

J’ai tendance à être très nature dans mes tirages. Je suis le premier qui va dire m*rde ou parler familièrement. Je n’aime pas en faire des tonnes et je fais en sorte que la personne en face de moi soit à l’aise et surtout remontée à bloc quand elle sort d’une consultation. Je donne un coup de boost aux ceux qui viennent à moi.

3 – Et enfin pour conclure, peux-tu nous dire ce que penses-tu de mon style en tant que tarologue ?

J’ai tout de suite accroché avec ton concept ! Le tarot a longtemps été caché, bien placé hors de portée des « non initiés ». Avec tes tirages décalés, tes tiktoks (vraiment très drôles ET instructifs) et ton contenu si diversifié j’ai pu prendre confiance pour aborder le tarot de manière décomplexée. Je sais que beaucoup ont également pu être rassurés et ainsi nouer un lien plus fun avec le tarot et les cartes. Alors bravo à toi ! Tu es notre Ambassadrice 🥰

Pour suivre Lucas :

Instagram : https://www.instagram.com/midnight_omen/

Groupe Facebook Dévots de Saint Expedit : https://www.facebook.com/groups/909152136085248

Instagram Oracle des Saints : https://www.instagram.com/oracle_des_saints/

Oraclinzel Professor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top