🎴 DIS BONJOUR À LA LAME 🎴 TAROT READER INTERVIEW 🎤

🎴 DIS BONJOUR À LA LAME 🎴 TAROT READER INTERVIEW 🎤

Rencontrée juste en sortie de confinement en atelier, mon coeur et mon estomac ont eu un coup de foudre pour elle : cookies enchantés, brioche aux pralines délicieuses et petits yeux malicieux de notre interviewé du jour : Pascale aka @dis_bonjour_a_la_lame. Sa sensibilité artistique se traduit au travers un compte Instagram singulier. Vous l’avez forcément vu passer dans votre feed : c’est celui sur lequel on retrouve ses tirages posés sur des illustrations aussi jolies que loufoques ! Découvrez cette mordue du tarot au coeur tendre.

1) INTERVIEW CLASSIQUE DE PASCALE

L’espièglerie en noir et blanc

1- Qui es-tu ?


Je m’appelle Pascale, j’ai 57 ans, un fils de 30 ans, je vis à Paris, dans le 13ème arrondissement, chez mes deux chats. Je suis Poissons, ascendant Sagittaire et mes Lune, Mercure et Mars sont en Poissons ; Vénus est en Taureau.

Je suis idéaliste, empathique, sensible, sentimentale, trop gentille, généreuse, très sensible aux ambiances et à ce que dégagent les gens… J’ai un radar sensoriel mais parfois le diable se niche dans les détails et je passe à côté.

Même si je suis sociable, je suis un peu sauvage, je n’aime pas la foule, ni les rassemblements, ni les troupeaux. J’aime connaître les gens les uns après les autres, pas ensemble, c’est trop difficile pour moi de me retrouver dans un groupe d’inconnus.

Je suis attirée par le beau et tout ce qui réveille les sens m’intéresse. Pour faire vivre mon compte Instagram et le rendre attrayant, je recherche de nouveaux artistes, des talents que je mets en scène avec les cartes pour constituer un tableau esthétique et cohérent si possible. Je m’éclate, j’adore ça et j’y passe beaucoup de temps.

Tu fais quoi dans la vie ?

Quand j’étais jeune, je voulais travailler avec les couleurs, les formes et les matières, mais des évènements difficiles ont fichu en l’air mes choix de vie à peine formulés.

Plus tard, on m’a proposé un travail à Paris, j’ai accepté, j’avais 25 ans.

Rien à voir avec mes rêves, tout l’inverse en fait puisque c’était dans la sphère politique.

J’ai trouvé ma stabilité en devenant fonctionnaire parlementaire, ça me permet de me sentir en sécurité car je suis, depuis toujours, autonome, indépendante, et j’ai besoin de me sentir solide.

Dans les mauvais jours au travail, je me dis que « la vie est ailleurs ».

T’es d’où ?

Je vis à Paris depuis 1989, mais je suis originaire de Bourgogne (71) ; j’ai aussi vécu quelques années à Villeurbanne (69).

C’est quoi tes passions ?

J’aime le cinéma, le café-théâtre, les expos, la lecture, le vélo, (je trouve que c’est la liberté, le vélo), recevoir ma famille, mes amies, partager du temps avec elles, découvrir de nouveaux endroits, des bars, des restaurants, des boutiques indépendantes. J’aime aussi la décoration intérieure, chiner, fouiller, fouiner, farfouiller, les brocantes et les vide‑greniers, les antiquaires, les fleuristes. Je m’intéresse beaucoup à l’après-vie, je crois à la persistance de l’âme, je crois qu’on choisit sa famille avant la naissance, je crois à l’existence des défunts après la mort et à leur soutien, je crois à la médiumnité, je suis fascinée par les phénomènes paranormaux, les perceptions de l’invisible.

Mais ma passion la plus envahissante, la plus puissante, la plus présente, la plus chronophage, c’est le Tarot. J’ai les mains qui me grattent et qui fourmillent quand j’en découvre de nouveaux et mes cartes me manquent lorsque je suis occupée à autre chose, elles sont omniprésentes dans un coin de ma tête et je vois le tarot partout. Je fais souvent des parallèles avec des évènements de la vie.

Pourtant, il y a des moments où je dois m’en détourner un peu (jamais très longtemps) pour retrouver son goût initial et le plaisir viscéral qu’il me procure.

2- Depuis quand pratiques-tu le Tarot ?

Dès les premiers jours du confinement, je me suis dit que je n’allais pas pouvoir rester des heures à lire, à regarder des séries et à faire du gras sur le canapé ! Et un soir, mon regard s’est posé, comme ça, sur un oracle que j’ai depuis longtemps, l’oracle des anges de Doreen Virtue et à partir de là… je ne sais plus, je ne sais pas comment s’est fait le déclic, je n’ai rien vu venir, tout est parti en live sans que je réfléchisse. J’ai cherché et trouvé des formations sur le tarot de Marseille, le seul que je connaissais alors, j’en ai acheté un premier, des cahiers d’école, des beaux stylos et hop c’était parti. J’ai fait un stage sur les majeurs du Marseille, une formation sur le Belline, puis sur les tirages astrologiques, sur les tirages en croix… une boulimie d’apprendre m’a sauvagement envahie.

En parallèle, je me suis intéressée à Instagram et aussi à YouTube que je consultais principalement pour voir des reportages, des interviews, des documentaires, ou écouter des podcasts de l’INREES… et au fil des pages, des publications, et des vidéos, j’ai découvert un univers passionnant, plaisant, coloré, attirant, mystérieux, envoûtant, magique et ça résonnait tellement avec ce que j’ai toujours aimé. Je me levais le matin très tôt, pleine d’envie de vivre cette nouvelle passion. Le confinement, pour moi, a été une bénédiction !

Sur YouTube la première personne qui a attiré mon attention, c’est Hyena (Soul Shadow Tarot), puis Alice Nicolas, Irène Rust, Laween Dow, Jérémy Bec, Jean-Yves Espié pour l’astrologie, et j’en passe…

Mais l’équipe Oraclinzel (Audrey) /Le Tarot du Sens (Gabrielle), ça c’était du concret ! Alors j’ai participé à des ateliers avec elles deux. Je n’ai en revanche jamais vu Emmanuelle Iger ou Livia.

3- De quelle façon tu travailles avec le Tarot ?

Oulala je me considère vraiment encore comme une apprentie.

Je n’ai pas une pratique « académique » du Tarot, je pense que je suis très loin de savoir, de comprendre, il me faut encore apprendre et pratiquer. On me dit souvent d’écouter mes intuitions parce que je suis trop figée sur le sens des cartes et j’avoue que je ne me fais pas confiance. Pour le moment je travaille sur moi, je suis mon propre cobaye et j’aide des copines qui en ont besoin ponctuellement. Je participe à des ateliers de pratique, qui continuent de m’apprendre beaucoup.

Je ne « canalise » pas comme certain(e)s (ça me fait rire parce qu’on utilise ce terme à toutes les sauces)… tout ce que j’ai pu canaliser dans ma vie c’est l’énergie Reiki (j’ai été initiée et formée aux niveaux 1 et 2).

4- Choisis ta team, TDM ou RWS ? 

Mon choix va clairement vers le RWS.

Les mineurs du Tarot de Marseille sont juste… comment dire… insupportables !! (pour rester polie) !

5- Quel est ton tarot préféré ?

  • Mon préféré n° 1 pour les tirages c’est le Radiant Wise Spirit Tarot, je le prends quand je dois faire un tirage à une copine, ma main se tend sans y penser, sans hésiter.
  • Le Hush Tarot sublime par ses illustrations, je l’aime d’amour fou
  • Le Marseille/Waite d’Emmanuelle Iger (il me parle autant que le Radiant !)
  • Le Golden tarot magnifique, il me parle bien
  • Le Soul Shadow Tarot de Hyena parce qu’il est moderne, super bien illustré, très parlant et d’une belle qualité, je ne suis pourtant pas très « pop culture » mais je l’aime, mon collector
  • Dans le même esprit, il y a celui de Krystal Banner (Kaléidadope), moderne aussi, actuel, tendance.
  • Les tarots de Dame Darcy parce que j’aime son brin de folie et sa façon de les dessiner
  • The Shadowscape tarot (d’une douceur !!!!!!!!!)
  • Le tarot pré-raphaélite
  • Le Morgan Greer
  • Le Mermaid Tarot de Leeza Robertson
  • J’en ai tellement que je ne peux plus m’arrêter 

6- Quel est ton oracle préféré ?

J’aime bien «  les77 » d’Aliyass Ké et THE LINE OF LOVE de Krystal Banner.

7- Quelle est ta carte préférée ?

Je ne vais pas vous faire rêver avec mon 8 d’épées ! C’est le premier que je cherche à voir dans un jeu ; ensuite je vois le monde, l’hermite ou le soleil.

2) INTERVIEW AVEC LE TAROT DE PASCALE

Pascale a utilisé le Radiant Wise Tarot

Elle : 2 de bâtons

Je suis une femme qui se nourrit de son imaginaire, j’aime rêver à des tas de trucs et me projeter dans l’abstrait le plus total ; je ressens, je suis réceptive et je sais qu’il est important de ne pas s’emballer et plutôt de programmer, de planifier, même si j’ai un peu de mal.

Sa force : 5 d’épées

Je fuis les conflits, ils me mettent mal à l’aise ; je ne suis pas une dominante, je ne suis pas une personne affirmée ni autoritaire ; on me dit souvent que j’ai une grande capacité d’écoute ; mon ego ne m’embarrasse pas ; je peux plier et céder, mais je me rebelle si je sens qu’on ne me respecte pas ; j’aime échanger des points de vue, à condition qu’on ne m’agresse pas.

Sa vision du tarot : 3 de bâtons

Le tarot ouvre d’autres horizons, d’autres probabilités, c’est clairement une passion qui élargit la conscience de soi, des autres et de sa place dans le monde, il aide à prendre la mesure de ses blessures, de ses limitations et de ses peurs, mais aussi de ses capacités, de ses qualités et de ses attentes.

Ce que lui apporte le tarot : 4 de bâtons

Je structure mes journées autour de lui, je lui consacre du temps, il fait partie de ma famille et il est source de plaisir et de joie. Pourtant, parfois, je sens qu’il m’enferme, je n’ai plus envie de sortir de chez moi, je suis bien avec lui et le reste m’importe peu. Certains jours, également, je sens que je lui ai trop donné et que j’ai besoin de me retrouver seule, bref, en réalité, il est comme un compagnon de vie.

Comment elle travaille avec le tarot : 4 de deniers

Je pense être encore trop timide avec le tarot, pour aller chercher les consultant(e)s. Pour le moment je cherche à m’améliorer, à sentir la justesse de mes intuitions et de mes interprétations. 

Je le travaille, seule, concentrée, introvertie dans mes recherches ; Instagram m’aide beaucoup, c’est un moyen d’expression tarologique ; je le considère comme mon journal de tarot, j’y pose mes idées et mes ressentis. C’est un peu mon journal intime même s’il est public ; il m’aide à m’exprimer, à m’extérioriser, à me confier, à affiner mon intuition ; c’est mon univers personnel mais j’aime partager et recevoir des avis d’autres passionné(e)s, qui sont des pierres supplémentaires à l’élévation de de mes connaissances. 

3) SON AVIS SUR BIBI

J’aime beaucoup les gens hors du commun, qui sortent du lot… parce qu’ils osent, et je les admire pour ça. Tu fais partie de ces gens-là pour moi. J’aime ta folie et le fait que tu utilises toutes tes compétences en même temps (Communication, yoga, tarot avec humour,) et tes tik- tok me font délirer. J’aime ton autodérision, c’est pour moi une forme d’intelligence. Mais tu sais rester professionnelle (je pense notamment à tes consultations au musée d’art moderne).

Et surtout, je sens que tu as plus de cœur que d’égo et c’est ce que je respecte et apprécie chez toi.

Pour suivre Pascale sur les réseaux : https://www.instagram.com/dis_bonjour_a_la_lame/

Merci à Pascale d’avoir accepté de se prêter à l’exercice puisque ça n’était pas gagné d’avance ! Un vrai 8 d’épées qu’elle pense être alors que c’est un XIX cette bonne femme !

Oraclinzel Professor

2 thoughts on “🎴 DIS BONJOUR À LA LAME 🎴 TAROT READER INTERVIEW 🎤

  1. J’ai adoré lire l’interview de Pascale, que je suis sur instagram depuis la création de mon compte. Je retrouve bien sa douceur et sa gentillesse. Mais aussi sa personnalité que j’ai découvert au fil de ses publications et surtout sa passion pour le tarot qui nous unit tous et grâce à laquelle nous faisons partie de ce même univers incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top