📗🕯️ ISABELLE NADOLNY 🕯️📗 Tarot Reader Interview – Histoire du Tarot et Contes des Arcanes

📗🕯️ ISABELLE NADOLNY 🕯️📗 Tarot Reader Interview – Histoire du Tarot et Contes des Arcanes

Après les « Interview your deck », l’équipe #TarotLEGO a décidé d’élargir sa cible pour aller à la rencontre de tarologues professionnels ou de simples passionnés. L’objectif est d’en savoir un peu plus sur leur personnalité, leur quotidien ainsi que leur pratique du Tarot.

L’interview se décompose en 3 parties :

1- Une interview classique : Le tarologue répond à des questions de présentation.

2- Une interview avec le Tarot : À travers un tirage, le Tarot présentera le tarologue qui commentera les cartes. 😉

3- L’interviewé donne son avis sur notre travail ! #TarotLEGOforever

Après avoir conté l’histoire du tarot dans son livre du même nom, c’est sur scène qu’elle conte les arcanes dans sa pièce au théâtre de la croisée des chemins. Une artiste historienne qui titille les cartes du tarot ça a forcément chatouillé notre curiosité d’en savoir plus à son sujet ! Voici l’interview d’Isabelle Nadolny :

 

1- INTERVIEW CLASSIQUE D’ISABELLE NADOLNY

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis conteuse, historienne, tarologue, actrice, chanteuse, bibliothécaire et auteure.

Je pratique aussi le chamanisme mais je ne me prétends pas chamane loin de là.

On pourrait croire que c’est un éparpillement mais en fait toutes ces activités se nourrissent les unes les autres. Ainsi, le spectacle « Contes des arcanes » est inspiré à la fois par ma pratique du tarot, tout mon travail artistique de conteuse et d’actrice avec Peter Tournier, mon metteur en scène. Il s’inspire aussi de mon activité d’écrivain et d’historienne.

 

Affiche Contes des arcanes
Isabelle Nadolny sur scène

 

J’ai aussi le projet de proposer des ateliers de pratique de l’art du conte avec le tarot comme support, ainsi que des ateliers de pratique de la cartomancie historique, en lien avec ce que je propose déjà comme ateliers conférences sur l’histoire du tarot. Tout cela pour bientôt ; en ce moment je travaille à fonds l’écriture des histoires, les répétitions pour les dates que je joue, chaque chose en son temps.

Ce qui me permettrait d’abandonner complètement mon métier de bibliothécaire, même s’il m’a beaucoup apporté, notamment pour l’écriture de mon livre sur « Histoire du Tarot ».

 

Histoire du Tarot
Le livre d’Isabelle Nadolny 

 

Depuis quand pratiques-tu le Tarot ?

Cela fait 10 ans que j’ai fait mon premier tirage, c’était le 19/12/2009 #savethedate #satisfactiondelhistorienneaumax. Mon frère tirait les cartes et j’étais souvent intriguée par ses tirages qui correspondaient tellement bien aux situations décrites. Je me suis dit « Pourquoi pas moi ? ».

Je suis donc allée dans une boutique ésotérique, j’ai acheté un tarot de Marseille de Grimaud parce que c’était le plus répandu que je voyais dans les livres. J’ai acheté un manuel de tarot un peu au hasard, c’était « Le tarot outil de développement intérieur » de Claude Darche. J’ai fait un tirage, j’ai ouvert le bouquin et j’ai fait l’interprétation selon les directives de l’auteur. C’est ainsi que tout a commencé !

chat de guerre

Plus tard, je me suis mise à « La Voie du Tarot » de Jodorowsky et j’ai adopté son jeu. Il y a eu bien d’autres lectures et bien d’autres auteurs étudiés depuis, mais j’ai gardé une préférence pour Jodorowsky.

 

Ce qui est incroyable c’est que l’achat de ce jeu de tarot s’est révélé être la boite de Pandore. Acheter ce jeu de cartes a bousculé toutes mes certitudes.

Mon copain de l’époque m’avait dit « ça va te bousiller le mental ce jeu, fais attention ». Et effectivement, cela m’a bien bousillé le mental mais pas dans le sens où il l’entendait ! Je me suis questionnée très vite sur l’étrange synchronicité entre les cartes et les évènements décrits et tout ce qui s’ensuit : « L’avenir est-il écrit ? Et le libre arbitre ? Qu’est-ce qui se passe réellement en nous ? »

où est la vérité

J’ai commencé à me plonger dans toutes sortes de thérapies, méditations, explorations de l’inconscient, hypnoses, voyages chamaniques, etc.

M’investir dans cette voie a provoqué des troubles de santé – ou plutôt fait remonter des problèmes existants que je ne percevais pas – j’ai perdu presque tous mes amis de cette époque, j’ai quitté mon copain, je ne dormais plus…

bugs bunny

Je pense toutefois que ce n’est pas le tarot qui a directement provoqué ça, mais qu’il a été un déclencheur qui a amené toutes ces pratiques et donc ces bouleversements. Car j’ai un rapport ambigu avec les cartes : certains tarologues croient en un pouvoir des cartes. Moi je n’y crois pas.

le tarot j'y crois pas

Malgré cela, ce qui est dingue c’est que ce jeu revient toujours, quel que soit le projet que j’entreprends. Quand j’ai souhaité mettre en place mes projets artistiques, c’est le tarot qui est revenu sur la table : j’avais souhaité faire du théâtre dans une troupe, monter un spectacle de contes traditionnels mais ça n’aboutissait pas. Et quand on a commencé à mettre en place « Contes des arcanes » ça a décollé tout seul !

Histoire du Tarot

C’est comme le livre sur « Histoire du Tarot » qui a eu un grand succès. A l’origine un tarologue que

je consultais régulièrement et que je salue, Florian Parisse, m’avait demandé un atelier sur l’histoire du tarot pour ses élèves. Ensuite il a parlé de moi à son éditeur car ils c

herchaient quelqu’un pour ce type d’ouvrage et très rapidement j’ai eu un contrat pour réaliser ce projet d’écriture.

En bref, le tarot accompagne ma vie, que je le veuille ou non, et même si je crois que ce jeu n’a que le pouvoir qu’on lui donne.

Cela peut sembler paradoxal mais j’aime les paradoxes !

 

De quelle façon tu travailles avec le Tarot ?

Je ne travaille pas avec le tarot, je travaille avec moi. Aujourd’hui, j’utilise le tarot pour faire du conte, hier je le pratiquais de façon plus traditionnelle en faisant des tirages, et dans les deux cas je mets les cartes sur la table. Mais ce qui va déterminer la qualité du tirage pour une personne ou la qualité du spectacle que je donne au public dépendra du travail j’aurais fait sur moi, en plus du travail lié à la technique de chaque pratique (interprétation des cartes, art du conte…).

 

Je m’aperçois que dans les deux cas ce sont les mêmes mots : interpréter un tirage, interpréter un rôle sur scène, interpréter un conte.

Le tarot est jeu. Au théâtre, on joue.

mickey joue

Mon seul et unique travail est d’interpréter et de jouer. Et pour ça je travaille de toutes mes forces pour être en présence/en pleine conscience. C’est à dire pleinement disponible, ici et maintenant, en moi, dans mon corps et en lien avec tout ce qui peut se passer autour de moi. J’ai la chance de travailler avec une personne qui m’enseigne cela et qui m’aide à le pratiquer : Peter Tournier, mon coach scénique et metteur en scène. Il est exigeant et sait me mener au plus loin où je peux aller. J’ai tout de suite aimé sa méthode parce qu’il me fait travailler sur tous ces aspects : le corps, les émotions, l’énergie, la conscience. C’est de là qu’il faut partir, et ensuite la création vient toute seule !

la méditation du lego

Dans tout cela, le tarot est à la fois central et très secondaire. Central car il est l’objet du spectacle, il est le support des consultations et ce jeu très riche inspire de magnifiques histoires. Mais secondaire dans le sens où si je ne suis pas présente les histoires ne viennent pas.

 

TDM (Tarot de Marseille) ou RWS (Rider Waite Smith) ?

Je pratique plus spontanément le tarot de Marseille car c’est celui qui m’accompagne au quotidien, il me parle, il m’inspire, je le sens…

Je trouve que le Rider est un super système mais il faut que je me forme avec the Best Rider Woman (Emmanuelle Iger t’as capté ?).

Atelier de pratique du tarot paris

Il me semble toutefois que le Rider enferme un peu dans les interprétations. La sentence du 9 d’épées a l’air d’être sans appel. Je me sens plus libre dans les arcanes mineurs du Marseille. Mais je pense que chaque système se vaut au final.

 

 

Quel est ton Tarot préféré ?

Le Tarot de Marseille de Jodorowsky. C’est celui qui m’inspire le plus pour pratiquer. J’aime tellement l’oeuvre théâtrale, artistique, spirituelle, thérapeutique de cet homme ! Je pense que son tarot porte tout cela.

Tarot de Marseille Jodorowski

J’utilise aussi le Osho Zen tarot, le Rider-Waite, des fac-similés de tarots historiques.

J’adore le « tarot parisien anonyme » qui date du début du XVIIe siècle ; il s’agit du plus ancien tarot connu dont les cartes sont nommées et numérotées. Il déborde à la fois de fantaisie et de réalisme.

 

Quelle est ta carte préférée ?

Ça dépend des moments.

J’aime bien le Diable car j’ai constaté que quand je le tire le matin c’est l’assurance de passer une super journée ! Je l’associe au fait de jouir de la vie. La Lune aussi, car elle tombe souvent lors de mes moments de création et j’aime tous les mystères, même un peu sombres, qui lui sont associés.

winnie the pooh ce devil

 

Quelle est la carte que tu n’aimes pas ?

L’Hermite et la Papesse.

Cela parle beaucoup de solitude, d’introspection, de pratique spirituelle, de recherches, mais quand je tombe dessus, j’ai l’impression que c’est toujours la même chose.

J’ai passé de longues années à étudier, faire des recherches, et aussi à méditer sur moi, la vie, les épreuves, le monde, les gens, ça va aller quoi ! J’ai envie d’autres choses.

papesse hermit

 

Quel est ton oracle préféré ?

Un Livre d’oracle trouvé à trois euros sur une aire d’autoroute sans nom d’auteur…

Anecdote sur ce livre : je voulais savoir si mon premier projet théâtral « Macbeth et la Sœur du destin » allait aboutir et le livre a répondu « Vous pensez que vous avez un projet trop ambitieux, vous avez raison ». Cela m’a fait peur, je l’ai trouvé dur, je pensais que Macbeth ne marcherait pas ! En fait il était trop ambitieux ce projet car il était prévu que je le joue avec quelqu’un. Au final, je l’ai joué seule, et constaté que l’oracle avait raison !

< Je confirme, j’ai ouvert le livre pour savoir si ça allait marcher avec mon copain, le résultat est sans appel « laissez tomber » et en effet 1 semaine après c’était fini >

le livre oracle trop méchant
Le livre des Oracles sans coeur

Tarot psychologique ou Tarot divinatoire ?

L’un n’exclut pas l’autre. Je pense qu’on peut très bien faire les deux.

 

Peux-tu nous parler de la naissance de ton spectacle ?

Quand j’ai commencé ma formation professionnelle de théâtre, je me suis très vite tournée vers la pratique du conte. C’était un coup de foudre comme quand j’ai rencontré le tarot. J’ai fait un stage de contes avec un Griot africain. J’ai senti comme un appel, une vocation.

Très vite, j’ai voulu compulser les contes qui me plaisaient et me créer un répertoire de contes en lien avec le tarot. J’ai trouvé cela très intéressant et j’ai trouvé beaucoup de très belles choses : des contes de bateleur, d’ermite, de fou, de mort avec le squelette et la faux…

Je pensais faire un spectacle comme ça mais Peter, le metteur en scène, m’a dit que ça n’allait pas assez loin. Un jour, il m’a fait faire un tirage de cartes et il m’a dit « conte avec ça ». Et ça a commencé de cette manière. On s’est retrouvé avec une histoire incroyable. On a fait trois semaines de résidence cet été tous les jours pour mettre en place à la fois ce personnage de devineresse qui conte, et le cadre, les circonstances les plus appropriées pour créer ces histoires avec le tarot.

Résidence 7
Isabelle suant devant la carte de l’Étoile alors qu’elle avait prévu de raconter une histoire d’un gros méchant profil Diable

Au départ, on souhaitait que chaque spectacle soit un pur moment d’improvisation avec le tirage de cartes en direct sur scène. Après on s’est restreint un peu dans le sens où les histoires viennent bien de moments d’improvisation sur des tirages de cartes pendant les répétitions, mais on a jugé plus approprié ensuite de les réécrire, les documenter et les retravailler pour rendre les situations, les périodes, les personnages, les nœuds dramatiques encore plus vivants. Pour donner au final 22 histoires d’une heure en lien avec la thématique des 22 arcanes du tarot. Ceci dit, sur scène quand je donne une de ces 22 histoires, je continue d’improviser, seule la trame de l’histoire est écrite.

Affiche Contes des arcanes

Je joue en ce moment au Théâtre La Croisée des Chemins, pour 16 dates (novembre-décembre, tous les samedis à 18h, tous les dimanches à 15h). Cliquez ici pour réserver

Je conte la Papesse : l’histoire d’un occultiste dans la France des années 30. La papesse questionne bien sur cette envie de connaître les choses cachées, trouver la vérité et lever le voile des illusions, mais peut parler aussi de ces gens en retrait qui n’agissent pas beaucoup sur les choses. Que va faire cet occultiste face à la montée de la haine et de la guerre qui arrive ? Va-t-il s’impliquer ou non ? À quoi cela sert d’acquérir un savoir supérieur dans ces situations extrêmes ?

Avec le Mat, je parlerai d’un jeune homme du XVIIIème siècle, qui se révèle très précocement génial et qui veut expérimenter tout ce qui est possible dans la vie. Aller plus loin que tout le monde, transgresser tous les tabous et interdits même les plus extrêmes. Et jusqu’où ira-t-il ? Va-t-il vers sa propre perdition ou son accomplissement ? Y-a-t-il des limites à la liberté ?

Je conte avec l’Étoile l’histoire d’une petite marchande de fleurs russe aux prises avec les tourments de la révolution en 1917…

Il y en aura 22 comme ça.

festival tarot

Le metteur en scène avait raison. C’est plus intéressant de créer ainsi une grande histoire avec un personnage marquant. Plutôt que de mettre des petites histoires traditionnelles. J’ai l’impression de travailler le tarot et de le questionner. Je pense que les personnages et thématiques que je viens de citer peuvent bien évoquer ce qu’est un arcane de tarot. C’est aussi un des objectifs du spectacle : que le spectateur puisse se familiariser avec le tarot. Le but est de proposer des spectacles aux initiés comme aux non-initiés. Car à travers le tarot, ce sont les grandes thématiques de la vie humaine que le spectacle aborde : l’amour, la mort, la trahison, l’espoir, la folie, la destruction, la liberté … Au final je souhaite que cet ensemble constitue une œuvre qui dépassera de très loin le tarot pour aborder quelque chose de plus universel…

plus grand

 

As-tu un petit conseil pour les tarologues ?

Éviter de s’enfermer dans des systèmes même s’ils sont fort bons au demeurant. J’ai vu bien des gens défendre leur école envers et contre tous, école contre école, psycho contre divinatoire. Ça me semble stérile.

Rester concentré en soi sur ce qu’on reçoit et ce qu’on ressent. Restons notre principal appui quand on pratique tout en s’inspirant d’autrui.

 

Et un conseil pour les consultants ou apprentis tarologues ?

Si on ne sent pas un tirage ou une personne il faut s’en aller. J’ai vu des gens bousillés par des tirages ou des enseignements de mauvaise qualité et qui ont avalé tout cru sans retenue tout ce qu’on leur a dit. Il faut s’écouter. Si on est mal à l’aise, partir et demander conseil si besoin à d’autres personnes.

 

Super, à présent faisons entrer le Tarot dans l’interview !

img_8215.jpeg

 

2 – INTERVIEW PAR LE TAROT D’ISABELLE NADOLNY

IMG_8207

Toi : XVI La Maison Dieu

Je ne me considère pas comme une tarologue installée. Et je n’ai pas envie de faire seulement des consultations de tarot en cabinets.

Je pratique le tarot de mille et une manières, peut-être atypiques : conte, spectacle, conférences, etc.  J’ai fait le livre de « Histoire du Tarot » pour mieux le comprendre et par là j’ai cassé pleins de mythes à son sujet.

Le tarot me fait toujours sortir de ma zone de confort. Quand je l’ai découvert le tarot ça m’a bien dégommée. Heureusement aujourd’hui ça ne me dégomme plus comme ça, mais il reste cette envie de casser la baraque ! BOUM !

Avec le tarot, on ne triche pas.

explosition

 

Ta force : XI La Force

« Pour faire du tarot faut se battre, si t’es pas fort tu survis pas » LOL

Je suis autonome, je travaille sur moi, mes acquis. Je n’ai pas suivi de formation en tarologie avec une personne en particulier. J’ai fait les choses par moi-même, à fond et avec ténacité.

J’aime dire aux gens : « Inspirez-vous des autres mais travaillez par vous-même et créez vos propres jeux, vos propres systèmes ».

 

Ta vision du Tarot : XIII La Mort

Quand j’ai fini d’écrire mon livre « Histoire du tarot », j’en suis arrivée à la conclusion que « tarot » était une coquille vide : historiquement, c’est un jeu de cartes créé au XVe siècle qui est devenu le réceptacle des fantasmes des occultistes depuis 1781. C’est quelque chose qui a été créé de toute pièce.

Quand je vois cette mort pour représenter ma vision du tarot, je me dis que nous avons un ensemble de bouts de carton sur la table. Mort, si nous ne le faisons pas vivre nous-même. Ainsi j’accorde que malgré tout le système fonctionne, mais c’est nous qui le créons !

Death - Tarot of Kek

Je ne croirais jamais que c’est un système parfait créé par des sages depuis la nuit des temps. Il y a une aridité dans cette vision mais je l’accepte.

 

Ce que tu apportes à l’autre grâce au tarot : IX L’Hermite

J’apporte mes études d’historiennes avec des bases solides, qui donnent une vision de ce jeu un peu plus détachée et percutante. Ne croyons pas n’importe quoi sur ces cartes. Et par extension, ne croyons pas n’importe quoi sur les choses.

Expérimentons, vivons, méditons et quand ça déconne, cherchons.

Quand je parle comme ça, pourrait croire que je suis d’une extrême rationalité. Mais pas du tout. Je pense qu’on peut aussi bien expérimenter une balade dans la forêt qu’un voyage chamanique.

J’apporte juste du recul. Beaucoup de gens m’ont dit après une consultation : « je ne voyais pas les choses comme ça, ça m’a bien aidé ce que vous m’avez dit ».

 

Comment tu travailles avec le tarot : XX Le Jugement

Ça va bien avec la scène.

Je travaille avec le tarot sur scène. Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas à ce moment-là qu’il se révèle le plus à moi. J’apprends enfin à lui faire confiance (après tout ce que je viens de dire ci-dessus lol !) : les tirages de cartes décident des histoires. J’avais peur que ça donne n’importe quoi mais non au contraire ! Ce fut une révélation.

panda

Je travaille avec le tarot par périodes, très librement : j’ai travaillé deux ans le livre « Histoire du tarot » et ce fut intense, intensif, en continu, tarot matin midi et soir. Après ça peut être rien pendant 6 mois. Ça dépend des moments. La grâce, il y a aussi de cela : j’ai toujours beaucoup de facilités lorsque je travaille avec le tarot : création, tirage, spectacle, livre.

Il y a aussi des moments de révélations, des prises de conscience ponctuelles, ainsi quand j’ai commencé à faire des tirages j’ai constaté que je percevais des informations, des images sur les gens, que « voyais » sur eux… Tout cela est percutant et passionnant !

 

Et enfin pour conclure, peux-tu nous dire ce que tu penses du #TarotLEGO ?

Je trouve cela créatif, hors des sentiers battus, et j’aime bien cette idée de faire correspondre ce système ancestral avec des jeux et des mythes contemporains : le lego, Star Wars, Batman… Cela semble bien fonctionner ce que tu donnes comme réponse aux gens ; je vais te demander une consultation d’ailleurs hé hé … Cela va si bien avec tout ce que j’ai exposé ci-dessus : écoutons-nous, créons, ne nous enfermons pas dans des systèmes ! Tout est ouvert ! Que la Force soit avec nous …. !

 

Pour suivre Isabelle Nadolny sur les réseaux sociaux :

Facebook https://www.facebook.com/nadolnytarot/

Pour voir son spectacle : https://www.theatrelacroiseedeschemins.com/contes-des-arcanes

Pour suivre son actualité : https://www.tarot-paris.com/

Isabelle Nadolny Audrey Sebti

Merci à Isabelle pour ce moment très sympa partagé autour d’une succulente pâtisserie et merci de m’avoir accordé du temps pour cette interview durant laquelle nous avons bien rigolé ! Merci également pour l’élan qu’elle m’a donné durant son spectacle. Cette femme est définitivement inspirante !

Isabelle Nadolny Oraclinzel Professor

Isabelle Nadolny au Tarot Festival 2019

img_2893-e1574893118705.jpeg
L’équipe du Tarot Festival au complet

 

 

Oraclinzel Professor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top